06 99 38 90 21
06 99 38 90 21

hypnose et sentiment d'abandon

Hypnose

Hypnose et sentiment d'abandon

Se sentir abandonné par son conjoint, un parent, son groupe signifie se sentir isolé, laissé à soi-même, sans protection. Le sentiment d'abandon, mal supporté, se traduit par du mal-être, de l'anxiété, de la déprime voire de l'agressivité.  Il conduit à des attitudes inadaptées, à la dépendance affective. 

La victime d'abandon ressent souvent de la culpabilité, un sentiment de dévalorisation, l'impression de ne pas être digne d'être aimé, une faible estime de soi, un état d'insécurité lié à la peur d'être abandonné à nouveau.

L'origine du sentiment d'abandon est souvent un épisode traumatisant de l'enfance, parfois oublié ou minimisé. L'abandon peut aussi être ressenti comme tel sans que l'enfant ait été éloigné de ses parents. Les violences physiques, les abus, le délaissement mènent à ce même sentiment. Le foetus réagit aussi au stress de la mère, à son désir de ne pas avoir d'enfant.

L'enfant a besoin de l'amour inconditionnel de ses parents pour se sentir exister, se sentir quelqu'un d'important, qui a de la valeur. Il a besoin de soutien psychologique.

S'il est délaissé, rabaissé, il va se dévaloriser à son tour et se convaincre qu'il est nul. Il va finir par penser que ses parents ont raison.

Les conséquences à l'âge adulte sont multiples : faible estime de soi, manque de confiance, choix amoureux peu harmonieux, perfectionnisme, dépendance affective, réaction excessive lors d'une séparation...

La dépendance affective empêche de se sentir libre dans la relation affective. La victime d'abandon instaure une dépendance vis-à-vis du conjoint, elle attend que le ou la partenaire prenne les initiatives, s'y soumet pour ne pas être quittée. La peur d'être délaissé mène à beaucoup de  compromis, à ne pas respecter ses besoins, à s'oublier dans la relation. L'autre versant de la dépendance affective est la peur de s'engager dans une relation affective pour ne pas risquer de s'y perdre soi-même, de vivre une relation peu épanouissante puisqu'on ne sait poser ses limites et s'y affirmer.

L'hypnose est un outil efficace pour reconnaître  les émotions de tristesse, de colère, d'impuissance, de frustration vécues au moment du traumatisme, pour réconforter l'enfant en souffrance que l'on a été.

La victime d'abandon peut avoir du mal à reconnaître le trauma, le minimise pour ne pas faire face à la douleur du passé ou du fait de sa culpabilité : "je ne suis pas aimable, c'est pour cela qu'on m'abandonne et qu'on continue à le faire".

L'hypnose permet de se rendre compte que les peurs d'être quitté, le manque de confiance, les jugements négatifs ne sont que des déductions erronées issues de cette blessure d'enfance.

La personne abandonnée est plus dans le "faire" que dans "l'être".  Sous hypnose, elle va se reconnecter à toutes ses ressources inexploitées de créativité, de confiance.  En se renforçant, elle est moins au prise avec les anciens schémas et parvient à s'affirmer, se respecter, s'aimer davantage.

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion