06 99 38 90 21
06 99 38 90 21

Peur du jugement ?

12 Mai 2022 Michelle Renon Hypnose

Paralysé au moment de passer le permis ? un oral ? un entretien d'embauche ?  ou dans des actes plus quotidiens ?

Cette peur du jugement de l'autre fait écho au regard critique que l'on pose sur soi-même, à nos fragilités, au manque de confiance en nos capacités, notre valeur.

Le manque d'estime de soi s'exprime au travers d'une petite voix intérieure dévalorisante : "je suis nul", "je n'y arriverai pas". La petite voix est très exigeante : "pour être apprécié, je dois être parfait", "je dois tout savoir sur le sujet". 

L'excès de perfectionnisme conduit à s'évaluer d'une manière sévère, avoir un besoin de contrôle et d'organisation, se fixer des objectifs élevés, des normes précises.

Le syndrome de l'imposteur peut également se manifester. "Si j'ai réussi jusqu'à présent, c'est que j'ai eu de la chance", "les circonstances étaient favorables" mais "je ne suis pas à la hauteur et cela va se voir, je n'ai pas les qualités ou les compétences nécessaires."

Les conséquences : Ce manque de confiance conduit à un investissement en temps de travail, de préparation trop élevé pour compenser un manque de compétence supposé. Il peut conduire à l'inverse à se préparer à l'échec en baissant les bras, en perdant sa motivation, en ne travaillant pas assez.

 

POURQUOI L'HYPNOSE ?

Retrouver confiance : L'hypnose aide à se centrer sur les réussites, les points forts, à reconnaître ses qualités, ses valeurs. L'approche n'est pas intellectuelle, elle est plus profonde. 

Cette conscience de ses valeurs va permettre de se détacher du regard de l'autre. Il est perçu moins critique et les critiques, lorsqu'elles surviennent, impactent moins. 

Changer le film : L'événement que l'on projette (examen, permis, rencontre...) se prépare sous hypnose en dynamisant les ressources de confiance, calme, concentration. Les suggestions hypnotiques aident à changer le discours intérieur et à apaiser l'anxiété.

Relativiser : L'hypnose contribue à baisser la pression lorsqu'on a l'impression de jouer sa vie sur l'examen que l'on prépare.  Elle aide à prendre les choses avec moins de gravité. L'examen est perçu pour ce qu'il est : une série de tests auxquels on est préparé. C'est un challenge, un défi que l'on relève.


Articles similaires

Derniers articles

Hypnose contre la procrastination

Emotions et hypnose : la jalousie

Peur du jugement ?

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion